Les mines de Villefort et Vialas

   L´exploitation minière de Villefort débuta sous le règne de Louis XIII. Au milieu du XVIIIe siècle la production était de 500 kilos d´argent et 120 tonnes de plomb. En 1781 du minerai est découvert à Vialas, la production débute, le minerai est transporté à dos de mulet à Villefort. En 1827 la fonderie est transférée à Vialas.

   En 1862, la production des mines est de 1930 kilos d´argent (1/4 de la production nationale). La fonderie de Vialas envoyait à la monnaie de Paris des lingots d´argent. Il est indibutable qu´un certain nombre de monnaies d´argent à l´effigie de Napoléon III ont été frappées avec de l´argent de Vialas.

   Il n´existe aucune archives concernant les monnaies des mines. Après 1838, l´entreprise connut des difficultés d´embauche et fit appel à de la main d´oeuvre étrangère, ce qui engendra des conflits avec la population locale. La compagnie minière prit des mesures sociales en créant un magasin alimentaire, une cantine et des logements. On peut supposer que les monnaies ont été frappées à cette époque pour être utilisées dans ces établissements.

   Les différentes valeurs émises : 25 centimes, 50 centimes, 1 franc et 2 francs. D´autres valeurs peuvent exister, des jetons de cantine ou de lampiste sont possible.

Voir : "Numismatique des mines et carrières francaises et coloniales" A.C.J.M. 1999.



07/03/2006
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 11 autres membres